Trouver des dates

Trouver des dates


Le set tiens la route ? Le minivan n'attend plus que la tournée ? Il est temps de se frotter au public en live !

#concert #tour #scène #live


 

JAMS ET SCèNES OUVERTES



· Plus : Recherche des jams et scènes ouvertes dans l'annuaire


TROUVER UNE DATE



Le meilleur moyen de trouver des dates de concert est de s'adresser au bon endroit pour votre projet : repérer les lieux qui correspondent à son projet artistique en terme de jauge, de philosophie, de style musical, de publics, et qui répondent à ses exigences côté conditions techniques et de rémunération.
Il ne faut pas hésiter à s'inspirer d’autres groupes qui ressemblent à son projet : repérer dans quels lieux ils jouent, comment ils démarchent.
Fréquenter les salles de concerts autant que possible et rencontrer les associations locales ou les professionnel·le·s de la filière sont de bonnes occasions de nouer des liens précieux pour mieux appréhender la recherche de dates : un·e programmateur·trice reçoit de nombreuses sollicitations et prêtera plus facilement attention aux contacts qu'il·elle connait et aux projets qui lui ont déjà été évoqués.

· Plus : Démarcher par email


MONTER UNE TOURNéE



Cela va de soit : monter une tournée de concerts, c'est optimiser un trajet pour enchaîner les concerts de jour en jour, en minimisant le nombre de « days off ».
Toujours une évidence : comme pour une date isolé, il faut maîtriser en amont les détails du budget (dépenses et recettes prévues, liquidités disponibles pur les frais de route, etc), de l’accueil technique (quel matériel sera fourni dans quel lieu), et de la logistique (jusque quelle heure l'hôtel autorise les getin, peut on sécuriser le matériel ou le véhicule, etc).

Tournée éco-responsable
Entre l'avion, le tourbus diesel et le break essence, faire le choix de monter une tournée éco-responsable n'est pas simple. Privilégier le train, demander des produits locaux pour les repas, peaufiner un routing privilégiant les faibles distances entre chaque étapes et éviter des allers-retours poncutels, ... sont autant de pistes à prendre en compte pour imaginer une série de concerts qui minimise son impact négatif sur l'environnement.


DéMARCHER PAR EMAIL



Expliciter son objectif
Présenter un projet ou son dernier clip n’est pas forcément suffisant : il ne faut pas oublier d’indiquer clairement l’objectif de l’envoi. Qu’est-il attendu du destinataire ? Pourquoi le contacter ? Expliciter ouvertement la demande permettra d’inciter à la réponse et de concerner plus spécifiquement le destinataire.

Qualifier ses envois
Quand l’objectif n’est justement pas plus précis que de faire circuler une actualité marquante ua plus grand nombre, un envoi sous forme d’email, aux professionnel·les ou aux fans, est l’idéal. Mais pour le cas ou l’on cherche à décrocher concerts, articles, labels, et autres intérêts envers un projet, il est crucial d’éviter ce genre d’envoi massifs et généralistes. On préfère alors un message (certes globalement copié-collé) adressé personnellement à un individu ciblé, en

S’en tenir au factuel
Pas la peine de chercher à convaincre par lyrisme ou jugement de valeur, qui sont forcément biaisés, éveillent la méfiance, et n’apporte pas à l’argumentation : des faits et du son !

S’en tenir à l’essentiel
► Nombre d’artistes et d’accompagnants concernés si l’on parle de concerts.
► Un lien audio avec 1 à 3 titres, un lien vidéo avec 1 titre ou une live session… limiter les médias c’est obliger le destinataire à écouter le meilleur (le plus en phase avec la demande).
► Un bref texte de présentation parlant du projet (3 phrases maximum)
► Des influences et comparaisons artistiques auxquelles se raccrocher et comparer son projet
► Des références et actualités : premières parties, dispositifs d’accompagnement, tremplins et prix, label, …
► Un lien personnalisé et argumentaire qui fera que le destinataire s’arrête pour lire et écouter le projet. Il faut arrêter l’attention : « je vous contact de la part de », « nous nous sommes croisés lors de », « j’ai assisté à votre… »,


TRAVAILLER AVEC UN TOURNEUR



Le tourneur est producteur de spectacles vivants : c'est lui qui salarie les artistes et techniciens d'un groupe pour céder le droit de représentation à des organisateurs et lieux de diffusion. Pour se faire, il propose un contrat de cession à l'organisateur.

Un·e artiste ou un groupe mandate donc tourneur pour ce travail, avec accord d'exclusivité ou non.
Le tourneur s'appliquera à dégager des bénéfices sur la moyenne de ses ventes de cessions pour un artiste ou la totalité de son roster, sur une période donnée. La structure de « tour » développe aussi une stratégie pour proposer les concerts de ses artistes en fonction de leur actualité (sortie d'album, disponibilité) et de leur développement de carrière.

· Recherche : Tourneurs en Hauts-de-France


S’EXPORTER à L'éTRANGER



· Recherche : L'export en Hauts-de-France
· Lien : Le Bureau Export


 


?! Une erreur,  
un oubli, 
une question   

contactez-nous